Le message de Sadiq Khan à Trump : “Votre vision de l’islam est celle d’un ignorant”

Alors que le candidat à l’investiture républicaine Donald Trump a proposé d’interdire l’entrée aux États-Unis aux musulmans, le nouveau maire de Londres, Sadiq Khan, a répondu, qualifiant “d’ignorant” le milliardaire américain.

Le nouveau maire de Londres Sadiq Khan a réagit aux propos tenus par Donald Trump lundi dans les colonnes du New York Times. Le candidat à l’investiture républicaine pour la présidentielle américaine, qui a proposé  d’interdire le territoire américain aux musulmans, a précisé qu’il ferait une exception pour le nouvel édile britannique.

Sadiq Khan, d’origine pakistanaise et de confession musulmane, a répondu au milliardaire américain, qualifiant sa “vision de l’islam” d’ “ignorante”. “Il est possible d’être musulman et de vivre en Occident. Il est possible d’être musulman et d’aimer les États-Unis”, a-t-il martelé.

Par ailleurs, il a affirmé qu’il serait “ridicule” que lui seul bénéficie d’une exception. “Il y a des hommes d’affaires ici qui aimeraient faire des affaires aux États-Unis et qui se trouvent être musulmans. Il y a de jeunes gens ici qui aimeraient étudier aux États-Unis et qui se trouvent être musulmans”, a-t-il ajouté.

Avocat spécialiste des droits de l’Homme, Sadiq Khan avait confié au magazine Time son inquiétude de ne pas pouvoir se rendre aux États-Unis si Donald Trump était élu. En décembre dernier, le milliardaire américain avait en effet déclaré vouloir interdire temporairement aux musulmans d’entrer sur le territoire américain, un moyen selon lui de lutter contre le terrorisme islamiste après les attentats de Paris et la fusillade sanglante de San Bernardino, en Californie.

“La politique d’Hillary Clinton et la mienne sont très proches”

Donald Trump, dont les déclarations fracassantes lui ont permis d’augmenter sa popularité aux États-Unis, a tout de même salué l’élection de Sadiq Khan. “C’est une très bonne chose, et j’espère qu’il fera du très bon boulot, parce que franchement ce serait très très bien”, a-t-il déclaré dans l’entretien au New York Times.

Sadiq Khan en revanche ne s’en cache pas : il ne souhaite pas que Donald Trump remporte l’élection présidentielle américaine de novembre. Auprès de journalistes britanniques, il a d’ailleurs affiché son soutien à la candidate à l’investiture démocrate Hillary Clinton. “La politique d’Hillary Clinton et la mienne sont très proches. Elle a de l’expérience […] Une personne fière d’être féministe comme je le suis serait ravie de voir une femme élue présidente des États-Unis”.

La sympathie est partagée. Hillary Clinton avait adressé au nouvel édile un tweet de félicitations lors de son élection à la mairie de Londres le 7 mai dernier.

You must be logged in to post a comment Login