MARIE LAURE JAOMATANA talentueuse créatrice MALAGASY

MARIE LAURE 1
MARIE LAURE JAOMATANA

Marie-Laure JAOMATANA est née à Antananarivo (Madagascar). Elle grandit dans une famille ouverte à l’art, autour d’un père homme d’affaire et musicien, une mère enseignante et couturière, un grand frère tailleur et un autre musicien. Elle chanta également dans un groupe de chorale, mais très tôt, elle confectionna des habits pour ces poupées avec des chutes de tissus en suivant les gestes et conseils de sa maman.
A 16 ans, Marie-Laure JAOMATANA perd sa maman et en même temps son goût pour la couture. Elle enfouit progressivement les images d’enfance et d’insouciance au fond de son cœur. Elle quitte son pays en 1993 et s’installe à La Réunion pendant trois ans. Ensuite, elle traverse le monde pour la Guyane Française et y reste deux ans. En 1998, elle s’installe en banlieue Parisienne. La naissance de sa fille dans le courant de l’année a fait resurgir ses souvenirs d’enfance. Elle reprend passion pour le chant et bien sûr pour la coudre. Elle réalise des vêtements pour sa fille et comprend qu’elle n’a rien perdu de sa pratique. Mais coudre pour sa famille et ses amis ne suffit plus, elle en fait alors son métier.
jaomatana jaomatana1
Vu le succès de ses créations, en 2003, elle décide de créer sa marque Marie-Laure JAOMATANA®. Elle commence à organiser des défilés dans des salles communales, participe à des marchés de Noël. Sa carrière professionnelle démarre rapidement. En 2005, elle ouvre une boutique de vêtements et accessoires de mode à Mormant. Pour réaliser ces créations, elle utilise des matières naturelles comme le rafia, lamba-landy (soie sauvage de Madagascar), perles de coquillages, de graines et de bois, etc…, qu’elle ramène lors de ses voyages à Madagascar. Elle applique la technique de broderie Malagasy pour coudre les perles sur ses vêtements. Son style se veut moderne, élégant, féminin et glamour.
Elle participe à de nombreux défilés et galas caritatifs, notamment contre la drépanocytose. En 2011, elle habille les candidates du concours de beauté Ethnik Model Source et participe au défilé de Mode annuel organisé par La Foire de Paris. En 2012, elle présente sa première collection de Prêt à Porter au WHO’S NEXT (salon professionnel du PAP de la porte de Versailles). Dans la même année, elle signe un contrat avec métissages des style pour la distribution de sa marque, une collaboration qui dure jusqu’à ce jour.
Elle participe plusieurs fois aux défilés organisés par l’association TANY HARENA pour lever des fonds en faveur des enfants de Madagascar. Elle y rencontre Natacha RAZAFISAMBATRA, élue miss Union Africaine 2013, Marie-Laure JAOMATANA l’habillera pour plusieurs de ses nombreuses représentations.
Elle habille aussi des artistes ; Alicia FALL (présentatrice de télé sur D8), Nataly ANDRIA (chanteuse Malgache) pour la promotion de son nouvel album « Something New », Jy-Junelle et ses danseuses portent les fameuses ceintures signées Marie-Laure JAOMATANA® dans le tournage du clip « Dansez kalangou ».
En 2014, elle décroche 2ème prix du jury et le coup de cœur du public pour le concours Art Mode Show.
En 2015, elle sort la collection « MASCULINE »( autonome –hiver) ,et la collection « TSARASOA »(été).

jaomatana2 jaomatana3
En 2016, collection « TSARASOA », des robes brodées à la main qui représentent le quotidien des malgaches mais aussi la faune et la flore. Collection « épurée » avec la borderie de Richelieu.
Elle a été invitée par la famille de Michael JACKSON pour la fondation JACKSON pour un levé de fond à la villa oxygène pendant le festival de Cannes. Elle a fait la montée des marches avec la collection « TSARASOA »
Elle a fait l’ouverture de la 7ème édition du salon du textile Africaine et également clôturé le 16ème sommet de la Francophonie qui s’est déroulé à Madagascar.
MARIE LAURE
“GASY MAHA VITA AZY TSY MENA MITAHY NY AMIN’NY HAFA”

You must be logged in to post a comment Login