TURQUIE : le bilan s’alourdit à 41 morts

image

41 personnes ont été tuées et 239 blessées mardi soir dans le triple attentat-suicide à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul, le plus meurtrier dans la métropole turque déjà visée trois fois cette année. Parmi les 41 morts, 28 sont Turcs et 13 étrangers. Le Premier ministre français Manuel Valls a indiqué ce mercredi matin ne pas avoir « à ce stade » d’informations sur d’éventuelles victimes françaises.

Le Premier ministre Binali Yildirim a indiqué mardi soir, le visage grave, devant la presse sur les lieux de l’attaque, que « les indices pointent Daech ». Mais les attentats n’ont toujours pas été revendiqués.

Trois kamikazes
Selon les autorités, des explosions ont d’abord eu lieu à l’entrée du terminal des vols internationaux vers 22 heures. Trois assaillants (kamikazes) ont mitraillé des passagers ainsi que des policiers en faction, une fusillade a éclaté puis les kamikazes se sont fait sauter, un scénario rappelant les attentats djihadistes ayant ensanglanté Paris en novembre dernier (130 morts).

L’aéroport Atatürk d’Istanbul a rouvert dans la nuit.

Une « lutte commune » contre le terrorisme
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a rapidement exhorté la communauté internationale à une « lutte commune » contre le terrorisme. « Cette attaque, qui s’est déroulée pendant le mois du ramadan, montre que le terrorisme frappe sans considération de foi ni de valeurs », a dit le chef de l’Etat.

You must be logged in to post a comment Login